Château du Guérinet Orchaise

Le printemps des Douves au château du Guérinet d’Orchaise

L’édition du Printemps des Douves qui commence marque la fin d’une aventure : celle de l’Intégrale des 32 sonates pour piano de Beethoven.
Huit pianistes, en 8 concerts et 3 éditions (2017- 2018 et 2019) pour cet Everest pianistique. Les dernières rencontres sont proposées dimanche 12, 19 et 26 mai.
Le 19, Théo Fouchenneret sera aux Douves à Onzain, avant qu’on n’y fête le 26 mai dès 11 h « Dix ans de saison culturelle ». Mais ce dimanche 12 mai, c’est Simon Zaoui qui est à l’honneur au château du Guérinet.
Simon jouera sur un piano Steinway dans le grand salon, retrouvant ainsi parfaitement l’ambiance des salons de musique du XIXe siècle.
Six sonates : opus 2 n°1 en fa mineur (1795), op 2 n° 3 en do majeur (1795). Premier entracte. Sonate op 7 en mi-bémol majeur (1797), op.27 n° 1 en mi-bémol majeur (1801). Deuxième entracte. Sonate op 49 n° 2 en sol mineur (1795), enfin l’op 54 en fa majeur (1804).
« Simon Zaoui semble commenter le texte comme le ferait un Schumann, accompagnant chaque mélodie de tout un monde de poésie et d’imagination » applaudit Classica.
Zaoui se produit dans le monde entier ainsi que dans les plus grandes salles et festivals français, à commencer par La Roque d’Anthéron…
Il collabore en tant qu’arrangeur et interprète au spectacle du magnifique James Thierrée – La Grenouille avait raison – en tournée mondiale depuis 2016.
Ses dernières parutions discographiques sont consacrées à la musique de Fauré, dont il est un fervent interprète : « Gabriel Fauré – Horizons », un double album récompensé avec ses partenaires de prédilection : le violoniste Pierre Fouchenneret, le violoncelliste Raphaël Merlin et le ténor David Lefort.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x